Tournoi des VI Nations : L’Ecosse domine une Italie trop brouillonne

Les Écossais ont remporté leur premier match du Tournoi 2016, en allant battre samedi l’Italie à domicile (36-20). Les Transalpins étaient trop maladroits pour espérer mieux.

ad35c

Le match : 20-36

En l’espace de sept minutes, les Ecossais ont apposé leur marque dans ce match – celui d’un jeu vif et de mouvement qui a déstabilisé les Italiens. Si les premières sont plutôt brouillonnes, avec plusieurs fautes de main et erreurs de passe, qui permettent d’ailleurs à l’Italie d’ouvrir le score grâce à une pénalité d’Haimona, ce sont bien les Ecossais qui ont su mettre en place le plus efficacement leur jeu.

Après un premier essai au large de Barclay (10e), c’est sur une passe ratée italienne que les Ecossais récupèrent la possession du ballon à la 13e minute. Deux minutes plus tard, celle-ci aboutit à l’essai de Hardie. Les Italiens recollent bien à la 30e dans un beau mouvement finalisé par le talonneur italien Leonardo Ghiraldini. Mais la deuxième mi-temps ne leur permet qu’à peine espérer mieux. A la 55e, c’est encore une passe mal maîtrisée par Gori, après une très belle percée le long du côté gauche, qui met fin à une action où les Italiens, menés de dix points, auraient pu recoller.

Las, les Ecossais profitent des fautes adverses pour laisser Laidlaw enchaîner les pénalités et ainsi creuser un écart qui va jusqu’à 13 points à la 59e. Au final, trois essais (dont un dernier en contre de Seymour à la 78e) et cinq pénalités ont scellé la domination écossaise. Le défi physique proposé par les Italiens n’a pas été assez efficace. Pire, à l’exception de l’essai transalpin en deuxième mi-temps, cet affrontement physique a été relativement bien contenu par les Ecossais. Les Italiens ont souvent délaissé les extérieurs alors même que deux de leurs actions les plus marquantes (leur essai au large à la 30e et la percée à la 55e) se sont déroulées à l’aile.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail