Real flambe, le barça craque


Globalement dominateur, le Real Madrid s’est imposé face au FC Séville (4-0),

Quel régal, quelle intensité. La rencontre entre le Real Madrid et le FC Séville a offert beaucoup de spectacle. Les hommes de Zinédine Zidane ont fini par l’emporter logiquement (4-0) même s’ils ont connu quelques frissons à chaque mi-temps. La première période a été riche en occasions, surtout côté Real. Après la sublime demi-volée de Karim Benzema pour ouvrir le score (7e), Bale a trouvé le poteau avant que son équipe ne bute à plusieurs reprises sur un excellent Sergio Rico (19e, 21e, 39e). Entre-temps, Kevin Gameiro a manqué le penalty (26e) concédé par Raphaël Varane sur Adil Rami.
Le deuxième acte a livré 10 minutes de folie. Le Real a d’abord donné le sentiment de gâcher. Cristiano Ronaldo a envoyé son penalty dans les airs (57e), avant que les frappes de Bale flirtent avec la barre sans jamais passer dessous (58e, 59e, 60e). Et lorsque Kevin Gameiro a repris victorieusement un centre de Benoît Trémoulinas, le fameux scénario classique de l’équipe vendangeuse et punie se dessinait. Mais l’assistant a levé son drapeau, annulant le but pour un hors-jeu relatif… Comme en première période, le Real avait eu son moment de frayeur. Dans la foulée, Cristiano Ronaldo (64e) puis Gareth Bale (65e) ont scellé le résultat. Les Merengue reviennent à un point de l’Atlético, dauphin du Barça.
Mais quelque heures avant Le Barça tombe sur un os
Après douze succès de suite en Liga, le Barça a laissé des points en route. Sur le terrain de Villarreal (4e), les Catalans ont été logiquement tenus en échec (2-2). Blessé, Iniesta a beaucoup manqué dans l’entrejeu et la titularisation de Sergi Roberto à droite de la défense alors qu’Adriano et Alves étaient sur le banc n’a pas été une réussite. Malmené, le Barça a ouvert le score sur un coup du sort, le coup franc de Messi étant mal renvoyé par Mario Suarez dans les pieds de Rakitic (20e). Neymar a ensuite creusé l’écart sur un penalty inexistant (voir par ailleurs).

Quart de finaliste de la Ligue Europa, Villarreal n’a pas lâché l’affaire. L’excellent Cédric Bakambu a réduit la marque à la 57e après un superbe travail de Denis Suarez (sur lequel le Barça possède une option de rachat, ndlr). Entré à la place de Piqué, le Français Jérémy Mathieu a marqué contre son camp six minutes plus tard après un corner frôlé par Soldado. En cas de succès contre Séville ce dimanche soir, le Real Madrid (3e) pourraitrevenir à dix points. Et le Clasico s’annonce lors de la prochaine journée…

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail