dr dre


Andre Romelle Young est né à Compton, dans la banlieue de Los Angeles, en Californie le 18 février 1965. Il est le premier enfant de Theodore et Verna Young. Le deuxième prénom de Young, Romelle, s’inspire du groupe de R&B amateur de son père, The Romells. Mariés en 1964, les parents de Young se séparent en 1968 et divorcent en 1972. Verna épouse plus tard Curtis Crayon. Ensemble, ils auront trois enfants, deux fils nommés Jerome et Tyree (tous les deux décédés) et une fille, Shameka

En 1976, Young commence ses études à la Vanguard Junior High School de Compton, mais il est, à la suite de par la violence des gangs de rue, transféré à la Roosevelt Junior High School, dans un endroit plus sécurisé Verna épouse plus tard Warren Griffin, qu’il a rencontré à son travail à Long Beach, qui ajouteront trois demi sœurs et un demi frère à la famille. Son demi frère Warren Griffin III, deviendra plus tard connu sous le nom de Warren G. Young étudie à la Centennial High School de Compton en 1979, mais est ensuite transféré à la Fremont High School dans le South Central Los Angeles à cause d’une moyenne trop faible. Young tente d’intégrer un programme d’appentissage à la Northrop Aviation Company, mais ses mauvaises notes font de lui un jeune homme irrecevable. Il se consacrera par la suite à sa vie sociale et à ses activités durant ses dernières années au lycée. Young sera père d’un fils, Curtis, né le 15 décembre 1981, avec Lisa Johnson. Curtis Young rencontrera pour la première fois son père en 20 ans, à la période durant laquelle Curtis sera connu dans la scène du rap sous le nom de Hood Surgeon

World Class Wreckin’ Cru (1984–1985)

N.W.A et Ruthless Records (1986–1991)

The Chronic et Death Row Records (1992–1996)

Arrivée à Aftermath Entertainment (1996–1998)

2001 (1999–2000)

Production (2001–2008)

À la suite du succès de 2001, Dr. Dre se concentre à la production de chansons et d’albums d’autres artistes. Il co-produit six chansons pour l’album d’Eminem Marshall Mathers LP, dont le single principal récompensé d’un Grammy The Real Slim Shady. L’album lui-même remporte un Grammy et devient l’album de rap le plus rapidement vendu de tous les temps, à 1,76 million d’exemplaires sa première semaine. Il produit le single Family Affair de la chanteuse de R&B Mary J. Blige pour son album No More Drama en 2001. Il produit aussi Let Me Blow Ya Mind, un duo entre la rappeuse Eve et la chanteuse de No Doubt Gwen Stefani et signe la chanteuse de R&B Truth Hurts à Aftermath en 2001. Dr. Dre devient le producteur exécutif de l’album d’Eminem publié en 2002, The Eminem Show. Il y produit trois chansons.

Une autre poursuite judiciaire pour atteinte aux droits d’auteur frappe Dr. Dre en 2002, lorsque Sa Re Ga Ma, une société située à Calcutta, en Inde, amène Aftermath Entertainment en justice pour l’usage non autorisé de la chanson Thoda Resham Lagta Hai de Lata Mangeshkar dans la chanson Addictive de Truth Hurts. En février 2003, un juge interdira toute vente de l’album de Truth Hurts, Truthfully Speaking, jusqu’à ce que le label crédite Mangeshkar

Get Rich or Die Tryin’ est un autre album à succès publié par Aftermath, composé par le rappeur 50 Cent. Dr. Dre produit et coproduit quatre chansons de l’album, dont le hit single In da Club, une collaboration entre Aftermath, le label d’Eminem Shady Records et Interscope. Le quatrième album d’Eminem depuis son arrivée à Aftermath, Encore, voit encore Dre endosser le rôle de producteur exécutif, mais cette fois plus impliqué dans la musique, produisant et coproduisant au total huit chansons, dont trois singles. En novembre 2004, à la remise des prix organisée par lemagazine Vibe à Los Angeles, Dr. Dre est agressé par un fan nommé Jimmy James Johnson, qui demandait supposément un autographe. Dans la bagarre qui en résulte, l’ancien rappeur de laG-Unit, Young Buck, poignarde l’homme. Johnson accuse Suge Knight, président de Death Row Records, de l’avoir payé $5 000 pour attaquer Dre dans le but de l’humilier avant la remise de son Lifetime Achievement Award. Knight dément immédiatement, dans l’émission The Late Late Show sur CBS, son implication dans cette histoire, soutient Dr. Dre, et veut amener Johnson devant la justice. En septembre 2005, Johnson est chargé d’un an de prison et interdit d’approcher Dr. Dre jusqu’en 2008

Dr. Dre a également produit How We Do, un hit single publié en 2005 de The Game extrait de son album The Documentary. Dans le magazine Rolling Stone d’avril 2005, Dr. Dre est classé 54esur 100 artistes dans la liste The Immortals: The Greatest Artists of All Time.

En novembre 2006, Dr. Dre collabore avec Raekwon sur son album Only Built 4 Cuban Linx II. Il produit également des chansons sur les albums de rap Buck the World de Young Buck,Curtis de 50 Cent, Tha Blue Carpet Treatment de Snoop Dogg, et Kingdom Come de Jay-Z. Dre participe également à la chanson de Timbaland Bounce, extrait de son album solo publié en 2007, Timbaland Presents Shock Value et collabore avec Missy Elliott et Justin Timberlake. À cette période, The D.O.C. collabore aussi avec Dre sur son quatrième album Voices through Hot Vessels, avant la sortie de l’album Detox.

Troisième album studio (2000–2015)

Le troisième et dernier album studio de Dr. Dre, anciennement intitulé Detox, est programmé. Le travail sur l’album remonte à 2001 période durant laquelle sa version antérieure était décrit comme le « l’album de rap le plus avancé jamais composé » par le producteur Scott Storch. Plus tard la même année, il décide d’arrêter l’album, et de se consacrer à la production de chansons pour d’autres artistes, mais change d’avis ; l’album est initialement prévu pour une sortie en 2005. Les producteurs DJ Khalil, Nottz, Bernard « Focus » Edwards Jr., Hi-Tek, J.R. Rotem, RZA, Jay-Z, Warren G, et Boi-1da sont confirmé pour l’album. Snoop Dogg annonce la fin des enregistrements de Detox en juin 2008 au magazine Rolling Stone. Detox est de nouveau reporté pour 2010, après la sortie de Before I Self Destruct de 50 Cent, Relapse d’Eminem, un album produit par Dr. Dre. Dans une publicité pour Dr Pepper, il fait paraître un extrait de Detox. 50 Cent et Eminem annoncent dans une entrevue au 106 & Park sur BET avoir fini une douzaine de chansons pour Detox

Le 20 avril 2010, Under Pressure, avec Jay-Z et coproduit par Scott Storch, est confirmé par Jimmy Iovine et Dr. Dre dans une entrevue au Fenway Parkcomme le single principal de l’album. La chanson est publiée sans autorisation dans une forme différente, sans chœur le 16 juin 2010 : cependant, elle est chaleureusement accueillie par la presse spécialisée, mais Dr. Dre annonce que cette chanson ainsi que quelques autres publiées sans autorisation ne seront pas incluses dans la version finale de l’album Detox. Deux singles – Kush, une collaboration avec Snoop Dogg et Akon, et I Need a Doctor avec Eminem et Skylar Grey – sont publiés aux États-Unis en novembre 2010 et février 2011, respectivement : ce dernier atteint le succès international, et la quatrième place du classement Billboard Hot 100, puis est par la suite certifié quadruple disque de platine par la RIAA et l’Australian Recording Industry Association (ARIA).

De nombreuses dates de sorties pour Detox sont prévues pendant les années qui suivent, mais sans suite. De nombreux musiciens proches de Dr. Dre, dont Snoop Dogg, et les rappeurs 50 Cent, Game, et DJ Quik, spéculent sur le fait que l’album ne sera jamais publié, à cause notamment d’un manque de motivation de la part de Dr. Dre quant à l’enregistrement de nouvelles chansons.

En août 2015, il annonce qu’il n’a pas publié Detox car il n’était pas satisfait du résultat. Il annonce dans le même temps la sortie de Compton a Soundtrack by Dr. Dre. Ce disque est inspiré par le film sur le groupe NWA, NWA : Straight Outta Compton. Il s’agit d’un album avec la participation d’Eminem, Snoop Dogg, Kendrick Lamar et The Game, entre autres.

Production, The Planets, pause et Coachella (depuis 2008)

Le 15 décembre 2008, Dre participe au remix de la chanson Set It Off du chanteur canadien Kardinal Offishall (avec Pusha T) ; le remix débute à l »émission de radio de DJ Skee. En début 2009, Dre produit, et fait une brève apparition sur, le single Crack a Bottle d’Eminem, qui dénombre 418 000 téléchargements la première semaine et atteint le top du Billboard Hot 100 à la semaine 20 février 2009.

Le 25 juin 2010, l’American Society of Composers, Authors and Publishers décerne à Dr. Dre son Founders Award pour avoir inspiré d’autres musiciens. En août 2010, Dr. Dre annonce les préparatifs d’un prochain album intitulé The Planets ; chaque chanson est nommé d’après une planète du système solaire. Le 3 septembre 2010, Dr. Dre soutient une nouvelle fois Eminem, et participe à la tournée Home and Home Tour de Jay-Zen jouant des hit singles tels que Still D.R.E., Nuthin’ but a ‘G’ Thang, et Crack a Bottle, avec Eminem et 50 Cent. Dr. Dre est présenté en couverture du magazine XXL de décembre 2010/janvier 2011 Le 14 novembre 2011, Dre annonce une pause dans la musique, après avoir achevé des productions pour Slim the Mobster et Kendrick Lamar. Le 9 janvier 2012, Dre est annoncé au Coachella Valley Music and Arts Festival qui se déroule les weekends du 13 au 15 avril et du 20 au 22 avril.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail