Kool Herc DJ old school


DJ Kool Herc, de son vrai nom Clive Campbell, né le à Kingston, est un disc jockey américano-jamaïcain, crédité comme celui ayant lancé lamusique hip-hop au début des années 1970 dans le quartier du Bronx, à New York. Ses chansons de type hard funk inspirées de James Brown deviennent une alternative à la violence des gangs de rue et à la popularité naissante du disco dans les années 1970. Campbell commencer à isoler une partie des instruments qu’il utilise créant ainsi le « break ».

Clive Campbell est le premier d’une fratrie de six enfants nés de Keith et Nettie Campbell à Kingston, en Jamaïque. Jeune, il entend parler et assiste aux sound systems de dancehalls dans le quartier, et les paroles des DJs qui accompagnent, connues sous le terme de toasting. Il immigre dans le quartier du Bronx, à New York, avec sa famille, à l’âge de 12 ans en novembre 1967 où il résident à la 1520 Sedgwick Avenue.

Ils font face à de grandes difficultés sociales à la suite de la construction du Cross Bronx Expressway par Robert Moses (terminé en 1963, mais continué jusqu’en 1972) ; cette voie de circulation déstabilise des milliers de résidents forcés de partir, menant ainsi à un white flight après la chute des taux d’intérêts dans les quartiers situés à proximité Plusieurs incendies criminels sont déclenchés afin de récupérer l’argent des assurances. Des gangs de rue violents essentiellement composés de jeunes émergent vers 1968, et prennent contrôle d’une grande partie du Bronx en 1973

Campbell étudie à la Alfred E. Smith Career and Technical Education High School du Bronx, dans laquelle sa taille, sa carrure et son attitude sur les terrains de basketball, lui valent le surnom d’« Hercules ». Il commence à trainer au sein d’un crew de graffiti appelé les Ex-Vandals, sous le surnom de Kool Herc. Herc raconte avoir persuadé son père d’acheter Sex Machine de James Brown, une chanson que peu de ses amis avaient en leur possession, et qu’il voulait leur faire écouter. Lui et sa sœur, Cindy, organisent des fêtes chez eux à la 1520 Sedgwick Avenue. Le premier soundsystem d’Herc se compose de deux platines de mixage connectées à deux amplificateurs et d’un système Shure Vocal Master PA avec deux grandes colonnes de haut-parleurs sur lesquelles il jouait des chansons comme Give It Up Or Turnit A Loose de James Brown, It’s Just Begun de The Jimmy Castor Bunch, et Melting Pot de Booker T and the MG’s

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail